Histoire

Le mot orthopédie se base sur deux racines grecques : orthos : droit et paedia : enfant. Ce terme a été inventé par un chirugien français, Nicolas Andry (1658 – 1742) qui publia en 1741: L’Orthopédie ou l’art de prévenir et de corriger dans les enfants les difformités du Corps.

L’orthopédie est donc fondamentalement une spécialité médicale qui traite des déformations de l’appareil “de sustentation” et de “mobilisation”, ou appareil locomoteur des enfants et de leur traitement. Cette notion s’est par la suite étendue aux déformations à tout âge à toutes les causes possibles, à savoir: congénitales (dès l’enfance), dégénératives, inflammatoires (p.ex. polyarthrites), tumorales, métaboliques (p.ex. diabète) ou encore traumatiques (accidents).

Les premiers travaux connus d’orthopédie remontent à Hippocrate qui a non seulement décrit des situations relevant de l’orthopédie et de la traumatologie de l’appareil locomoteur mais aussi leur traitement.

Storia1-

La première institution pour le traitement de maladies relevant de l’appareil locomoteur dans le monde connu a été créée dans notre région du pays de Vaud en 1780 à Orbe par un fils de barbier genevois, Jean-André Venel.

Klaue02

Venel avait fait ses études à Montpellier et a voulu ouvrir une école de sages-femmes dans son pays natal. Au cours des naissances qu’il a ainsi assisté, il a pu constater deux déformations “congénitales” importantes: les déformations de la colonne vertébrale ou rachis et les déformations des pieds ou pieds bots.

Impressionné par ces déformations qui présentaient des hypothèques pour toute la vie des enfants ainsi nés, il a eu conscience que le traitement des ces déformations étaient forcément de longue haleine et qu’il faillait hospitaliser les patients pour leur permettre une éducation avec un suivi médical régulier.

Storia3-
Storia2-

Par la suite, cette institution a été transférée à Aubonne, près du la Léman, puis à Lausanne.

L’orthopédie moderne date aujourd’hui d’un peu plus de 100 ans avec la découverte de la radiographie diagnostique par Carl-Konrad Roentgen en 1894.

Ce chercheur a fait cette découverte en Bavière, à Würzburg et en quelques années a révolutionné toute approche de l’étude et du traitement des déformations de l’appareil locomoteur.

Les sociétés savantes spécialisées sont alors apparues très rapidement, réunies en 1929 par la Société internationale de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie SICOT fondée en France et qui est toujours la société faîtière de cette spécialité au niveau mondial.

Quiconque oublie son passé est condamné à le revivre (Primo Levi)