FOOT-

Pieds en cas de diabète

Diabète

Le diabète sucré (diabetes mellitus) ne signifie pas seulement que le taux de sucre dans le sang est trop élevé. Cette maladie est surtout redoutable pour ses effets secondaires destructifs sur les nerfs et les artères.

La sensibilité des pieds est anormale et toute la statique des pieds est “passive”. La surcharge incontrôlée du pied qui en résulte provoque une destruction articulaire et un désordre dans l’alignement des os.

L’empreinte du pied sur le sol est profondément altéré et la peau plantaire ne supporte pas la surcharge locale et s’ouvre, provoquant un ” mal perforant ” (malum perforans). Le traitement sans opération est souvent très fastidieux, difficile, et pas toujours couronné de succès.

De nombreux cas peuvent échapper à l’amputation par le biais d’une chirurgie visant à rétablir les axes osseux et le blocage des articulations détruites, ceci même en présence de mal perforant.

Piedi diabetici-

L’homme est capable de grands discours, pour la grand part vains et faux ; les animaux ont un discours bref, mais utile et vrai ; mieux vaut la petite certitude que le grand mensonge (Leonardo da Vinci)