FOOT-

Déformations du pied et de la cheville

Les axes mécaniques du pied et de la cheville sont essentiels pour la fonction de support pondéral, de propulsion et de d’amortissement. Les déformations comprennent des altérations de ces axes qui peuvent être dus à un accident ou une maladie. Les axes peuvent être altérés dans la structure osseuse ou dans l’axe fonctionnel des articulations.

La déformation doit être évaluée dans une position fonctionnelle, c’est-à-dire debout. L’aspect externe du pied est au moins aussi révélateur de la déformation que l’aspect radiographique.

Les déformations peuvent être présentes à la naissance ou se développer durant l’enfance (liées à la croissance), du type dégénératif (âge, arthrose), associées à des problèmes neurologiques avec des déséquilibres musculaires, apparaître après des accidents (post-traumatiques), liées à des maladies inflammatoires (arthrite rhumatoide), métaboliques (diabète) ou provoquées par des tumeurs.

Le pied a vingt-huit os: cela en fait un organe complexe en comparaison avec les quatre os qui séparent la hanche de la cheville. La correction des déformations du pied requiert une connaissance approfondie de l’anatomie et de la fonction des os, des articulations et de la musculature locale.

L’efficacité de la main est basée sur une grande mobilité articulaire et sur des forces relativement faibles. Le pied en revanche est soumis à des forces beaucoup plus grandes mais se contente d’une mobilité articulaire réduite. Les opérations correctives des déformations du pied et de la cheville se concentrent sur les ostéotomies (tailles et réorientations de l’os), les blocages articulaires (arthrodèses) et les transferts de tendons musculaires.

Un sportif « à risque » est un athlète qui prétend être plus fort que le danger... (Gunter Gebauer, Philosoph)